Attaque informatique avec les objets connectés: quels dégats ?

Récemment, on a assisté à de nombreuses attaques informatiques et ceux-ci ont touché un grand nombre de plateformes en ligne. Même les plus grands sites ont été frappés et parmi ceux-ci, on peut citer Amazon, eBay et Spotify. À la plus grande surprise des informaticiens, ceux-ci viennent particulièrement d’objets connectés.

Les plateformes visées

objets-connectes.jpg

Pour cette attaque via les objets connectés, ce n’était pas les boutiques en ligne qui étaient visées même si sont faciles à pirater. C’était Dyn, une société américaine prestataire de services informatiques qui était dans le viseur des attaques. Celle-ci redirige les flux Internet vers les sites qui ont recours à ses services. Lorsqu’un internaute veut alors accéder à un de ses sites, il passe par les serveurs de Dyn, d’où l’attaque et l’atteinte des sites et boutiques en ligne. Cette attaque s’est produite en plusieurs vagues successives et a atteint un grand nombre de sites. Jusqu’ici, on n’a ni l’identité, ni la localisation de ces hackers, mais les dégâts qu’ils ont causés sont bien palpables. Toutefois, Dyn a bien confirmé que ces attaques viennent bien d’objets connectés comme les téléviseurs et les caméras de surveillance.

Suite à l’attaque informatique

attaque-informatique.jpg

L’impact et les dégâts de cette attaque via les objets connectés sont variés. Plus l’entité est grande, plus les répercussions sont importantes. À la suite de cette attaque, la plateforme en ligne devient inaccessible et on peut même assister à une perte partielle d’informations. Même si cette inaccessibilité est temporaire, la perte pour les boutiques en ligne peut être estimée à des milliers d’euros. Ces entités en ligne aussi perdent une partie de ses potentiels clients voire la signature d’un ou de plusieurs contrats. La poursuite d’activité suite à cette attaque via les objets connectés est aussi compliquée, car il faudra remettre à jour le site et régler les petits dysfonctionnements.